Les Rats d'Egout

UN REGARD DECALE SUR LA VIE URBAINE

Les Rats vous emmènent dans leur royaume: la ville. Vous rencontrerez les individus étranges qui la peuplent. Jetterez un coup d’œil à la dérobée aux œuvres éphémères offertes aux murs gris par les street artistes. L'oreille toujours aux aguets, vous capterez les paroles absurdes des passants...

Rubriques
Street art
L'oreille qui traîne
Photos insolites
Anecdotes
Dans les transports publics...

N'hésitez pas à fouiller dans les archives, les Rats sont à présent partis vers d'autres aventures blogesques.
Vous pouvez lire K* sur son blog d'expat Y'a pas le feu au lac! ou sur son carnet de découvertes, escapades, lectures Birds&Bicycles.
Posts tagged "Suisse"

Trois serrures en France

Trois serrures! C’est ainsi en France. J’ai été si surprise que j’en ai fait une petite chronique, comparant cette frénésie pour la sécurité avec les Suisses qui laissent leurs meubles à chaussures sur le palier…

Si vous souhaitez la lire, c’est ici!

On ne rigole pas avec la sécurité, ici! Pour cambrioler un Français, il faut forcer trois serrures. Certains automobilistes ont même un cadenas pour leur voiture. Et la règle d’or, c’est de ne rien laisser apparent, surtout pas ses chaussures!

Lorsque j’ai fait connaissance avec ma porte d’entrée, j’ai eu un fou-rire. “Eh bien, le précédent locataire devait être parano!” Regardez, elle comporte trois serrures, s’ouvrant avec des clefs différentes. “Je décrète que j’utiliserai… celle du milieu.”

J’ai vite été rappelée à l’ordre par mon petit ami, qui partage ladite porte d’entrée avec moi et n’y trouve rien de drôle. “Ça va pas non! Tu les fermes les trois à chaque fois!” Vous me connaissez, je fais l’effort de m’adapter aux coutumes françaises, et j’ai donc obtempéré. Je ferme doncma gueule  ma porte à quintuple tour avant de sortir….

LA SUITE…

Avant de dénicher l’appartement de ses rêves en France, il faut apprendre à déchiffrer les petites annonces… T1, F2,P3 bis, ça rime à quoi? Pour un Suisse, c’est du charabia!! Mieux vaut aussi connaître l’existence des monstrueux frais d’agence avant de signer un bail!

Au gré des colocations ou des couples qui se forment et se défont, mes amis suisses changent régulièrement de logement. Dans l’Hexagone, la démarche demande un vrai budget! Pourquoi? À cause des horribles “frais d’agence!” Le nouveau locataire doit verser des frais à l’agence immobilière: ils représentaient pour mon deux-pièces l’équivalent d’un loyer, soit cinq cent euros! Cela m’a coupé toute envie de déménager sur un coup de tête…

… un nouveau billet sur mon blog d’expat Y’a pas le feu au lac

Lire la suite ici!

Des petits bouts de Suisse dans la capitale portugaise.

La pâtisserie pratique malheureusement des prix suisses… Ca fait cher le café pour un Portugais!

downtowncreator:

SILENCE, on est en suisse… (by anjoyplanet)

et le panneau semble être sorti tout droit des Loups Garous de Thiercelieux!

Ca se passe à Lausanne!

(via ville-nouvelle)

Ca y est : je risque l’expulsion. J’ai pas de ticket de métro. Je vis dangereusement maintenant.

Tweet d’un ami français installé en Suisse suite à la votation de dimanche 28 novembre. La population (la Suisse alémanique faisant pencher fortement la balance) a accepté la proposition du parti de droite UDC: les étrangers criminels seront renvoyés dans leurs pays.

Caricature de Chapatte dans le Temps

J’ai trouvé un CARAQUE à Toulouse! Je croyais pourtant que cette délicieuse pâtisserie était introuvable hors de Suisse. La vendeuse m’a dit qu’elle savait que c’était rare d’en trouver dans le coin, mais n’a pas pu m’en dire plus. Par contre elle a chanté les louanges des paysages suisses de ses vacances ;)

Sur wikipédia, il est dit que:

En Suisse romande, une (ou un) caraque (ou carac) désigne une petite pâtisserie composée d’une coque en pâte brisée (dont la forme est soit ronde soit vaguement celle d’un petit kayak), fourrée d’une pâte au chocolat et recouverte d’un sucre glace de couleur vert-pistache. L’origine de cet usage remonterait au XIXe siècle, lorsque le chocolatier Kohler utilisa le terme grand caraque pour désigner une sorte de chocolat de bonne qualité.

A noter (tjrs selon Wikipédia) que la caraque (ou nef) est  un grand navire de la fin du Moyen-Âge alors qu’en occitan, caraco signifie gitan, bohémien.

Ce mot est francisé en “caraque” dans le sud de la France, par exemple, “c’est un caraque” veut dire qu’il est mal fagoté, selon mes sources locales.

Bon, alors, qui peut m’en dire plus sur les caraques, ces pâtisseries qui ont même leur page de fan Facebook???

Quand la France est en grève, les kiosquières Suisses écrivent leurs propres manchettes…
C’est quand la “grande” presse est éteinte qu’on en viendrait presque à regretter l’existence du “Canard du Kiosque”, ou “La vendeuse de tabac boiteuse”! Des almanachs, des titres, dont j’adorerais me délecter!

Nicolas